Accueil>Projets, aménagements>Grands projets>Ecoquartier de la Crestade Demi-Lune

ZAC de la Crestade Demi-Lune

La Zone d’Aménagement Concerté de la Crestade Demi-Lune a été créée par délibération du Conseil Municipal en date du 23 avril 2010.

Cette zone sise au droit de l’échangeur de la Recense entre l’hôpital d’Hyères, le Commissariat de Police et le Collège Jules Ferry, est destinée à accueillir un programme de constructions comprenant :

  • La création d’environ 400 logements,
  • L’aménagement d’espaces de centralité destinés à accueillir des commerces et des services de proximité, au cœur de la zone aménagée,
  • La réservation d’un secteur pour le tertiaire économique, au Sud, le long de l’avenue Léopold Ritondale,
  • Le tracé de nouvelles voies de circulation, y compris de nombreux cheminements doux (piétons et cycles),

 

Cet aménagement comprendra l'ensemble des travaux de voirie, de réseaux, d'espaces libres et d'installations diverses à réaliser pour répondre aux besoins des futurs habitants ou usagers des constructions à édifier à l'intérieur du périmètre de l'opération.

La Ville a confié l’aménagement de la ZAC de la Crestade à la Société Publique Locale Méditerranée (SPLM).

 

La démarche Ecoquartier

L’Etat a mis en place un label EcoQuartier pour distinguer l’exemplarité des démarches et clarifier les conditions de réussite des EcoQuartiers.

 

La collectivité souhaite que ses projets d’aménagement s’inscrivent dans une démarche de labellisation EcoQuartier.

 

C’est pourquoi la Ville a signé en septembre 2016 la charte EcoQuartier. Elle est ainsi entrée dans une démarche de labellisation pour créer des EcoQuartiers sur son territoire. En premier lieu, la Ville souhaite concevoir son premier Ecoquartier sur la Crestade Demi Lune.

 

L’aménageur de la zone de la Crestade Demi-Lune sera accompagné du bureau d’études Relations Urbaines pour l’élaboration du dossier de labellisation EcoQuartier.

 

Un EcoQuartier est une opération qui propose de construire une ville mixte, en  association avec les différentes parties prenantes et les habitants, dans un cadre de vie de qualité, tout en limitant son empreinte écologique.

 

La démarche du label national EcoQuartier ne propose pas de modèle ni de réponse type mais insiste sur la notion de contexte local et de définition partagée d’un projet.

 

La charte EcoQuartier se compose de 4 dimensions déclinées en 20 engagements :

 

  • démarche et processus : faire du projet autrement

Associer la population et la société civile, intégrer la dimension financière dans une approche en coût global, prendre en compte les pratiques des usagers, mettre en œuvre des démarches d’évaluation…

 

  • cadre de vie et usages : améliorer le quotidien

Mettre en œuvre les conditions du vivre-ensemble et de la solidarité, intégrer les enjeux de santé, notamment la qualité de l’air, mettre en œuvre une qualité urbaine, paysagère et architecturale, valoriser l’identité du site…

 

  • développement territorial : dynamiser le territoire

Contribuer à un développement économique local, favoriser la proximité des services, optimiser l’utilisation des ressources locales et développer les circuits courts, favoriser les transports collectifs et les modes doux, favoriser la transition numérique…

 

  • environnement et climat : préservation des ressources et adaptation aux changements climatiques

Viser la sobriété énergétique, développer les énergies renouvelables, limiter la production de déchets et développer des filières de valorisation, préserver la ressource en eau, préserver et valoriser la biodiversité et les milieux naturels…

 

La recevabilité de la candidature ne se fait pas sur une réponse « parfaite » pour chaque engagement, mais sur l’appréciation d’un projet global.

 

 

Le lancement d’une démarche de concertation

 

L’un des engagements de la Charte EcoQuartier est de « Formaliser et mettre en œuvre un processus participatif de pilotage et une gouvernance élargie créant les conditions d’une mobilisation citoyenne ».

 

A ce titre, la Ville a souhaité associer des représentants de la société civile à la définition de ce projet.

Une démarche de concertation a donc été engagée, réunissant les acteurs concernés :

  • des associations de représentants de quartier : Groupement des CIL, CIL Godillot, CIL La Bayorre,
  • des associations environnementales : LPO PACA, CIETM (Collectif d’Initiatives pour l’Environnement du Territoire des Maures).

 

Ce groupe de travail imagine le fonctionnement vertueux du nouveau quartier, et les échanges permettent de mieux identifier les attentes de la population pour ce nouveau quartier et de traiter les questions relatives aux déplacements, aux équipements, à l’aménagement et la gestion des espaces publics notamment.

 

Dans la continuité de cette concertation, la présente page internet a été créée et une adresse dédiée a été mise en place : ecoquartiercrestade@mairie-hyeres.com

 

Chaque administré peut faire part de ses remarques et propositions en envoyant un mail à cette adresse.

 

La semaine européenne du développement durable

La Commune souhaite profiter de la semaine du développement durable, du 30 mai au 5 avril 2018, afin de poursuivre la concertation sur le projet.

Pour l’édition 2018, la thématique retenue est « Villes et Territoires de demain ».

Dans ce cadre, une action pédagogique et d’échanges avec le collège Jules Ferry, voisin proche du site, va être organisée.

L’architecte, en charge du projet, viendra également échanger avec le groupe de travail Ecoquartier.

 

Pour en savoir plus : www.ecoquartiers.logement.gouv.fr