Le renouveau du centre ancien

Deux lieux particulièrement emblématiques de la Haute Ville qui ont fait l’objet d’importants travaux de requalification et de remise en état.
L'aménagement se distingue en 2 parties : une première située place Saint-Paul (1 100 m² environ), et une deuxième en contrebas de la première, dans le jardin du lavoir (900 m² environ).
Le projet avait plusieurs objectifs : la requalification de la place Saint-Paul, la revalorisation et réouverture du jardin du lavoir, et la liaison piétonne entre les deux.

 

I. Embellissement de la vieille ville

Ces travaux d’embellissement ont concernés notamment les secteurs Saint-Paul, Rue de Limans, rue des écuries et Place Massillon.

Une place Saint-Paul totalement réaménagée

Création d'un parvis en pavés entre la collégiale et le lavoir avec l’installation de mobilier urbain (bancs, potelets…). Le stationnement y est maintenu et un accès à « La Croix » également créé.

La présence de deux éléments patrimoniaux (l’escalier d’accès à la Collégiale et la croix du Calvaire sur son éperon rocheux) ont largement contribué à guider les choix d’aménagement, selon deux grands axes :

  • Un parvis ouvert vers le jardin et un panorama magnifique à valoriser, en continuité de l’escalier de la Collégiale
  • Une composition axiale de la place dirigée vers le Calvaire, en conservant la végétation existante.

Le traitement de la place est très qualitatif  (pierre calcaire du même type que celle des marches de la Collégiale), en remplacement de l'ancien enrobé, dégradé.

Les albizzia ont été conservés en place.

L’organisation de la place permet de maintenir la quinzaine de places de stationnement.

La liaison piétonne directe entre la Place et le Jardin :

La création d’un escalier permet de franchir un dénivelé de 7,4 m entre la place et le jardin, et faciliter ainsi son accès.

De dimensions réduites, cet ouvrage en 6 volées d’escalier vient se nicher entre deux contreforts existants. Volontairement sobre, cet ouvrage a vocation à être le plus transparent possible, avec des paliers et marches en bois.

Depuis la place et le haut de l’escalier de la Collégiale, l’ouvrage ne sera pas perceptible, seul un portillon d’accès en ferronnerie permettra de comprendre qu’il y a une ouverture et un accès vers le jardin (lequel sera fermé la nuit).

avant_apres_place_saint-paul.jpg

avant_apres_place_saint-paul.jpg, par TPolard

 

 

Le jardin du lavoir

Créé en 1888, le Lavoir, était à l’abandon. Intégralement réhabilité, il est possible d’y accéder directement par un escalier descendant de la place Saint-Paul.

Ce lavoir peut être utilisé comme lieu d’expositions ou de manifestations. Un local de stockage et des toilettes publiques sont également disponible à proximité.

Cet espace est décomposé en 3 parties : la zone haute ou se situent les accès, la plateforme du lavoir, la zone basse traitée en jardin.

La zone haute permet les accès piétons depuis la rue du Repos où la porte a été élargie, ainsi que l’arrivée de l’escalier qui descend depuis la place Saint-Paul. Le nivellement global a été repris pour permettre  des zones planes grâce à des petites restanques qui rythment l’espace et permettent  une assise face au sud. Par ailleurs cette zone intègre un petit local technique avec sanitaire de 9 m², dévolu au stockage de petits mobiliers servant lors de manifestations. Le volume de ce petit bâtiment existant n'a pas été modifié, mais refait à neuf.

La plateforme du lavoir est la partie la plus attractive de cet espace. Le lavoir en pierre calcaire a été légèrement restauré, les bassins ont été mis en sécurité et purgé des rajouts en béton. Les bassins ont été remis en eau en circuit fermé et mis en lumière. Le sol environnant du bassin a été réhabilité avec la mise en place de calades traditionnelles, et des zones de pavages. La charpente a été conservée, seules les tuiles manquantes ou cassées ont été changées.

La zone basse du jardin domine la rue du Vieux Cimetière. Pour limiter les vis-à-vis avec les logements environnants, des « pergolas étendoirs » en mémoire du lieu, permettent l'ombrage et forment un paravent occultant. Une grande jardinière en restanques est plantée entre la plateforme du lavoir et le niveau de la prairie basse. Du mobilier urbain d’assise et de confort, ainsi que des panneaux d’exposition permettant de proposer ce lieu pour des expositions.

 

lavoir_avant_apres03.jpg

lavoir_avant_apres03.jpg, par TPolard

lavoir_avant_apres02.jpg

lavoir_avant_apres02.jpg, par TPolard

Une rue de Limans plus accueillante

Longtemps délaissée, la rue de Limans retrouve, après d’ambitieux travaux de requalification, un lustre qui en fait dorénavant un axe majeur du centre ancien. Plus claire, plus qualitative, avec un sentiment d’élargissement de l’espace, cette rue retrouve le rôle qu’elle mérite dans le cadre du plan de renouveau du centre-ville et du centre ancien.

Toute la surface de la rue a été pavée, des pots en terre cuite végétalisés ont été installés, des containers poubelles ont été « habillés » afin d'améliorer l'esthétique, la Porte Fenouillet a été embellie et dotée, au sol, d’un médaillon en bronze qui représente les enceintes historiques et un éclairage scénique a été installé. Coté place du Portalet, une arche symbolique marque l’entrée de la rue.

avant_apres_rue_limans.jpg

avant_apres_rue_limans.jpg, par TPolard

 

avant_apres_rue_limans_02.jpg

avant_apres_rue_limans_02.jpg, par TPolard

A découvrir !
Des projecteurs de type « gobo » ont été installés dans la rue de Limans.
Des fleurs lumineuses projetées au sol constituent un appel à la visite de cette rue conviviale du centre ancien.
Les visuels pourront être changés selon les événements ou les saisons.
 

arche_rue_de_limans.jpg

arche_rue_de_limans.jpg, par TPolard

rue_limans_globo.jpg

rue_limans_globo.jpg, par TPolard

Rue des écuries et rue Lavagetto

Dans ces rues, les réseaux souterrains ont été rénovés et le revêtement de surface a été reconstitué en pavés de pierre.
 
avant_apres_rue_lavagetto.jpg

avant_apres_rue_lavagetto.jpg, par TPolard

avant_apres_rue_des_ecuries.jpg

avant_apres_rue_des_ecuries.jpg, par TPolard

 

La galerie des Arts "Une vitrine pour le Parcours des arts"

A l’angle de la place Massillon, rue de l’Oratoire, ce grand espace couvert abrite une galerie d’expositions temporaires, un point d’accueil et d’information et un atelier d’artisan d’art.

galerie_des_arts.jpg

galerie_des_arts.jpg, par TPolard

 

II. La mise en place d'une semi-piétonnisation de la vieille ville

 La semi-piétonisation de notre vieille ville répond à 3 objectifs :

  • L’amélioration de la qualité de vie des habitants de la vieille ville.
  • La diminution de l’insécurité et du bruit.
  • L’attractivité touristique et la valorisation du Parcours des arts.

En parfait accord avec le CIL de la Haute-ville et l’association de Sauvegarde du Vieux Hyères, un périmètre précis a été défini qui donne l’accès permanent aux résidents par l’installation de bornes automatiques et un accès au cas par cas aux véhicules de secours, de livraison et de propreté.

Il appartiendra à chaque habitant, dès début septembre, de faire connaître les plaques d’immatriculation des véhicules dont ils sont propriétaires afin d’obtenir les autorisations.

Au total, l’accès à la place Saint-Paul par la rue Bourgneuf sera autorisé à tous les véhicules tandis que seuls les véhicules des résidents pourront emprunter comme aujourd’hui des voies internes au périmètre de la Vieille ville.

pietonisation_haute_ville800.jpg

pietonisation_haute_ville800.jpg, par Florent

 

 

 

NEWSLETTER

M'inscrire et recevoir l'actualité de la ville de Hyères les Palmiers